"Le nombre de ventes dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal a augmenté en proportion par rapport aux nombres de ventes dans le reste du Québec...

Dans l’ensemble du marché, la tendance est à la baisse du nombre de ventes et à la stagnation des prix. Néanmoins, certaines variations ont été enregistrées selon les régions et les types de propriétés. L’exception la plus flagrante à cette tendance est la vente d’unifamiliales, qui est en croissance dans la région de Montréal."

Par